AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion


Naruto le RPG est désormais ouvert ! Inscrivez-vous et faites votre présentation afin que nous puissions commencer le RP le plus rapidement possible !




Membre du mois

RP du mois

Partagez | 
 

 ~Keiki Nabeshina {Loading 100%}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: ~Keiki Nabeshina {Loading 100%}   Dim 12 Déc - 20:12

Nom: Nabeshina

Prénom: Keiki

Age: 29

Village Souhaité: Kumo

Grade Souhaité: Chef anbu de kumo.

Ambition: J'ai envie de monter haut ce forum, de m'investir le plus que je peut.

Descriptions Physiques: Le physique de Keiki est unique, et c'est ce qui à fait en grande partie sa renommé...
Commençons par ses cheveux, probablement ce qui choque le plus lorsque l'on voit le personnage pour la première fois et c'est peut dire car la couleur des cheveux de Keiki n'est autre que rose bonbon... Les cheveux de Keiki descendent en une longue crinière soyeuses jusqu'au milieu de ses omoplates, se séparant en plusieurs mèches qui leur donnent un côté incontrôlables. Au milieu de cette tornade de couleur barbe à papa se démarquent quelques mèches de couleurs argentés {Dites lui qu'elles sont blanches et vous aurez un sérieux problème} qu'il transforme en une mèche générale qu'il laisse tomber sur son visage camouflant ainsi son œil gauche. Il vous faut savoir que Keiki accorde une grande importance à ses cheveux, il pense qu'il détient la plus belle chevelure au monde et je vous déconseille d'aller contre cet avis.
Descendons d'un cran, pour atteindre deux perles couleurs pourpres, deux sphère captivantes qui scintille comme des émeraudes, oui je parle bien des yeux de notre Keiki adoré. Ces pupilles sont de véritables trésor qui ont un pouvoir captivant unique, même la plus difficile des femmes ne pourrait s'empêcher de se sentir secouée par un regard tel que celui-ci. De plus, les yeux de Keiki sont très expressifs, ils laissent filtrer les pensées du jeune homme, la parfaite incarnation de l'expression «Les yeux sont les fenêtres de l'âme».
On continue notre descente infernale pour atteindre l'organe nasale, celui-ci est presque qualifiable de parfait dans la mesure ou il se fond parfaitement avec l'ensemble du visage de Keiki, ni trop gros, ni trop fin, il est exactement dans l'idée que ce fait Keiki du nez parfait.
Encore plus bas se trouve les lèvres du jeune ninja, fines et biens dessinés elle en sont très attirantes et comme le déclara Keiki lors d'un combat contre celui qu'il jugeait comme son pire ennemi : «Même un homme aurait envie de presser ses lèvres contre les miennes», après, reste à savoir si le rictus méprisant sur lequel elles s'ouvrent renforce ou pas cette idée...
Bon, et bien il semblerait que l'on en ait terminé avec le visage plaisant de Keiki, il ne vous manque plus que de fins sourcils, une peau soyeuse tellement blanche qu'elle en serait nacrée... Et vous voilà avec ce qu'appelle Keiki : «l'incarnation de la beauté»...
Passons au reste, principalement au corps. Fin et élancé, le ninja se démarque par sa silhouette gracieuse, chacun de ses mouvements semblent être fait dans l'objectif de séduire. Sa faible carrure fait de lui quelqu'un de facilement sous-estimable, cependant, il n'en n'ai rien et bien des personnes en ont payés les frais...
Niveau vestimentaire, là encore, Keiki ne met pas n'importe quoi, il porte un kimono de sois sur lequel on peut voir brodés des fleurs en tout genre, il porte aussi deux sangles de cuir sur l'épaule droite qui maintiennent ses armes...

Descriptions Mentale: Description morale : Keiki est un homme spécial au point de vue du caractère, certes vous me direz : Chaque homme est unique, cependant lui, il est réellement à part, tellement son comportement varie en un éclair...
La première chose que l'on pourrait souligner chez lui, c'est son côté mystérieux. Par sa façon d'être et de faire, il intrigue et pousse les gens à couloir le comprendre, cependant, il est le seul à trouver une raison dans ses actes. Toutes ses paroles, actions et expressions sont faites d'une manière unique qui laisserait croire qu'il est excentrique, pourtant, chaque chose qu'il fait est dans un but précis et il n'accorde pas la place à l'échec... Oui, échoué lui est insupportable et son taux de tolérance frôle le 0, aussi bien sur lui même que sur les autres. Pour en revenir au mystère, il faudra noter sa capacité à garder son calme en toutes situations, quelle soit critique ou non, il est capable de parler d'une manière décontracté, mais non dénué d'une impressionnante confiance en soit, chose qui va de paire avec la prétention... Oui, prétentieux, il l'est certainement, il n'y a aucun doute la-dessus, il accorde une grande importance à l'apparence, pour la beauté et la grâce sont les plus belles qualités et il est persuadés d'en être emplit. Sa prétentieux se retrouve aussi dans ses combats où il à tendance à se croire légèrement invincible...
C'est quelqu'un hautain, seulement ceux ayant une beauté digne de ce nom son autorisé de lui parler, quant aux autres, il les envoient bouler sans vergognes avec des sarcasmes rares. Il n'hésite pas à critiquer tout ce qui est propice à reproche, toute erreur ainsi tout ce prête au ridicule où à la laideur et cela toujours sur ce ton anodin, comme si il parlait de la météo. Parallèlement à ça, il est très moqueur, voir sarcastique, il n'éprouve aucuns remords à ruiner les espoirs des autres de manière particulièrement violente. De par ce défaut, il est très blessant moralement, il trouve les mots qui font mouches. Cette prédisposition à faire du mal à autrui révèle probablement le véritable fond de Keiki : Mauvais. Oui, le ninja à un côté sombre qui le rend détestable. Il est plutôt sadique, bien qu'il ne se réjouit pas de la souffrance d'autrui, il se plait à être méchant, à provoquer la haine chez les autres, mais ce qui l'enchante par dessus tout, c'est de voir ces-dites personnes faire des efforts inhumains pour ne pas l'attaquer. Bien évidemment, la plupart n'y arrive pas et fonce sur l'ex ninja qui, alors, s'en donne à cœur et dévoile encore plus comportement intransigeant. Sachez que pour lui, il n'y à pas de victoire sans mort. Si j'ai un conseil à vous donner, c'est celui ne jamais l'épargner lorsque vous aurez une occasion de la tuer, car ce n'est pas lui qui vous en sera redevable au contraire, vous tuer deviendra son obsession et il vous traquera jusqu'à ce qu'il ai satisfaction... Il n'a aucuns principes et ne se base sur aucunes valeurs, il semblerait qu'il éprouve juste un malin plaisir à se faire haïr... Fourbe et vicieux, la tricherie n'est pas quelque chose qu'il rejette au contraire, il trouve que tout les moyens sont bons pour lui permettre d'arriver à ses fins, jouer la comédie et faire des coups bas fait parti du quotidien pour lui...
Pour terminer, on pourrait probablement insisté sur l'aspect raffiné que Keiki entretient, outre un look impeccable, il parle avec une certaine classe, choisissant finement ses mots et parlant de ça voix posée et ordinaire. Il dégage une aura de classe et noblesse impressionnante, mais au final il n'est qu'un démon dont le seul et l'unique objectif et d'enfermer toutes personnes n'ayant pas un seuil de beauté donné...


Histoire: Histoire :


Arc I : Celui qui détruit un village par ses simples caprices

Le début de notre histoire, ou plutôt celle de Keiki débute dans un endroit très très reculé de Iwa, un petit village dont connaître le nom ne vous servira à rien... Malgré sa superficie médiocre et sa notoriété nulle, cette petite avait trouvée le moyen de se démarquer des autres et bien que les habitants en aurait préférés autrement, il en était ainsi...
Sur ce village, il y avait les habitants, des maisons et des animaux... Jusqu'à là, tout va bien, cependant, là où, dans la hiérarchie, l'ont trouve un Kagé, il y avait une famille, une famille de «Noble» qui régnait en maître sur le village imposant une tyrannie que personne n'osait contrarier... Cette famille de noble avait le droit de vie et de mort, elle pouvait tout s'approprier en se réjouissant de la terreur d'autrui... Les habitants subissaient encore et toujours sans oser riposter, ce n'était pas faute d'avoir essayé par le passé, les ancêtres s'étaient battus contre ce groupe de 5 personnes qui imposait sa loi, mais rien n'y fut, car la famille gardait entre leurs mûrs les secrets d'une technique redoutable que personne autre qu'un des leurs ne pouvait apprendre...
Keiki n'est pas né dans cette famille noble, non il était fils d'un simple forgeron et d'une mère au foyer. Fils unique d'un amour véritable, il fut, de sa naissance à ses premières dents, entouré d'un cocon protecteur. Le moins que l'on pouvait dire, c'est que c'était un beau bébé : Souriant, mignon et un visage qui prédisposait déjà à une beauté remarquable...
Tout bonheur est éphémère, telle est règle et ce n'est pas Keiki qui fit exception à la règle, car malgré leur domination incontesté, la-dite famille noble avait un sérieux problème : Le dernier né était incapable d'avoir des enfants condamnant ainsi la ligné et emmenant avec lui le secret dans sa tombe...
Enfin, ceci, c'est ce que tout le monde espérait, mais il en fut autrement, car la famille, refusant de perdre le village décréta à toute personne ayant eu des nouveau né dans l'année de présenter leurs enfants. Keiki et ses parents furent contraint de s'y rendre et? ce qui se passa... Vous vous en doutez. Charmés par la beauté du bébé, ils ordonnèrent immédiatement la garde de l'enfant et encore une fois personne ne put s'interposer...
Keiki était encore trop jeune pour réaliser qu'il marquait déjà le tournant de sa vie... Mais lorsqu'on l'on reçoit une éducation de gens détestables, il est très difficiles de ne pas le devenir à son tour, ce n'est pas le bébé qui fera démentir la règle. Le bébé grandit jusqu'à devenir un enfant et alors qu'il n'était agé que de 5 ans, il inspirait déjà plus la haine que ses ainés : Égoïste, fourbe, mauvais et arrogant, il prenait à malin plaisir à causer des ennuis à tout le monde et si jamais quelqu'un avait le malheur de rétorquer, il se retrouvait quelque minutes plus tard dans une cellule.. Un véritable démon... Très vite, il inculqua les notions de richesse, classe et surtout : Beauté. Oui, il pris conscience de la grâce de son visage et fit de celle-ci une arme pour obtenir tout ce qu'il souhaitait, même sa famille réputée pour être sans cœur ne pouvait résister à son regard implorant... Pourtant elle aurait dut, car, si elle avait ne serait-ce que dit «stop» à un moment, ils n'auraient pas finis embrochés sur la place publique du village... En effet, les caprices du petit bonhomme devenait de plus en plus irréalistes, très vite il réclama les plus grandes armes du monde, puis une maison pour salle de jeu, mais sa dernière folie fut de vouloir pour lui tout seul la fontaine, coupant d'eau douce tout les habitants... On pourrait bien évidemment que la famille refuse, mais il n'en fut pas ainsi, au contraire ! Les nobles demandèrent aux habitants d'aller chercher l'eau seulement au couché du soleil, ce qui plongea le village dans une vague de fureur et tout les habitants dans une même vague marchèrent sur le château des aristocrates.
Ce fut une nuit baignée de sang, les techniques des tyrans se montraient une nouvelle fois redoutables, pourtant, elle ne fut rien comparé à l'exaspération des villageois qui eurent raison de toute la famille. Toute ? Non, prouvant leur humanité, ils décidèrent de laisser vivre Keiki ainsi que sa grand-mère pour qu'elle s'occupe de lui, sans omettre de les chasser du village, bien évidemment... Le village avait connu sa nuit la plus sombre, aussi, les habitants décidèrent qu'elle avait été détruite et ils en rebattirent une nouvelle...


Arc II : La technique ancestrale : Origami Kôshin. Le rival...

L'exil du village fut probablement le moment le plus horrible de la vie de Keiki. Adieu les privilèges et la vie de château et bonjour les vies misérables sur un village désert. Sa grand-mère le considérait comme le pire des monstres, elle le voyait comme celui ayant détruit son clan et qui l'avait obligée à partir en exil, pourtant elle ne put se résoudre à l'abandonner, car l'enfant qu'elle s'efforçait de supporter allait être l'ultime Nabeshina, le dernier descendant de la famille et par conséquent, elle se devait de le garder en vie...
Les enjeux de la vie du petit était bien autre que le simple fait de porter un nom, car les Nabeshina avaient tous été éduquer dans la noblesse et avait hérité d'un de leur très lointain ancêtre un technique redoutable qui était capable de faire des dégâts considérables. L'apprentissage de cette technique débutait pour chaque membre de la famille âgé de 10 ans et s'étalait sur presque 5 années, et la grand-mère n'espérait qu'une chose, que Keiki obtienne rapidement ses 10 ans pour qu'elle puisse enfin lui enseigner puis disparaître...
Les années défilèrent et les Nabeshina voguèrent clandestinement de villages en villages dormant où ils pouvaient mais gardant toujours une certaine classe, une prestance qu'ils s'efforçaient de garder malgré leur porte-feuille vide...
Enfin Keiki obtient ses 10 ans et sa grand-mère, le jour même prix un air sérieux pour lui annoncer qu'il allait devenir le seul homme détenteur d'une technique vieille de plusieurs siècles : L'Origami Kôshin... Inutile de dire que le môme, qui ne pensait qu'à agrandir son confort et à se contempler son magnifique reflet dans l'eau s'en fichait royalement. Il accepta d'apprendre à maîtriser cette technique seulement lorsque ça grand mère lui promis, en échange, un véritable miroir... Je vais enfin vous révélez en quoi consiste cette technique, je suis sûr que vous n'attendez que ça... Elle porte bien son nom, à savoir : Origami, qui est l'art de créer des formes avec du papiers. L'Origami Kôshin se compose en 9 techniques aussi biens offensives que défensives. Cette technique veut qu'à partir d'un rouleau de papier, créer 9 animaux d'une vitesse unique pour ensuite les utiliser comme arme, même si ce n'est que du papier. Les effets sont redoutables...
L'apprentissage fut plus que difficile, Keiki n'y accordait qu'une faible importance et faisait les efforts que lorsqu'il le voulait, pourtant, un événement bouleversa le côté J'en foutiste de l'adolescent... Il avait déjà 12 ans ce jour là, il se baladait dans toute sa splendeur dans les rues d'une ville modeste, balançant ses cheveux roses au vent, se moquant de tout ceux qu'il trouvait laid. Dans cette routine, un enfant sema la discorde, nommé Kendahl, il réussi à clouer le bec de Keiki, tout simplement car, ce Kendhal avait aussi les cheveux roses... Keiki lui sauta dessus, fou de jalousie et très vite, une bagarre éclata. Keiki, trop habitué au salon coiffure qu'aux dangereuses rues se fit rapidement étaler et promis de se venger...
Humilié et en colère, il consenti à s'entrainer sur l'Origami Kôshin, dans l'objectif de battre une fois pour toute celui qu'il considérait comme rival. S'entrainer à plier le papier en moins de 3 secondes était difficile, alors maîtriser 9 formes différentes tenait encore plus de l'exploit et l'inefficacité de Keiki était désespérante, pourtant, il ne lâcha rien, dévoilant alors une détermination qu'il n'aura plus jamais par la suite... Lorsqu'il réussi enfin à maîtriser, chaque techniques et chaque formes, il était déjà agé de 17 ans, mais sa soif de vengeance n'avait pas diminuée. Bien au contraire...
Conscient de la force qu'il avait acquis, il estima qu'il n'avait plus besoin de rester au crochet de sa grand-mère et sans un regard, il l'a quitta, disparaissant à l'horizon...
Désormais seul, la première chose qu'il fit fut... De s'acheter un miroir, il n'avait pas laisser le temps à sa grand-mère de lui offrir. Dans la foulé, il acheta aussi un rouleau de papier, qui formait désormais sa seule arme... Puis il partit, à la recherche de ce Kendhal sur qu'il il s'était promis de se venger...

rc III : Le démon! «L'aristocrate rose»

Keiki ne s'attendait pas à autant de difficultés lorsqu'il entreprit de vivre seul, plus personne pour l'écouter se vanter, plus personne pour faire le boulot à sa place, plus personne pour l'entretenir tout simplement.... Désormais, sa seule amie était sa beauté, une amie qui était à la fois une arme, capable de se jouer de la plupart des femmes, il apprit rapidement à mettre en place des plans espiègles consistant à charmer des femmes pour ensuite les dépouiller jusqu'au derniers sous. Loin d'un robin des bois, il n'avait aucuns scrupules à prendre les faibles économies de familles de 5 enfants, après tout, lui aussi était tiraillé par la faim, bien que la quasi totalité de ses larcins finissait dans des choses superficielles...
Cette existence de voleur n'était celle qu'il aurait souhaitée, mais il s'y faisait, l'adrénaline et la comédie l'amusait, il pris même l'habitude de voler sans qu'il n'en n'ait besoin et très vite, il commença à se trouver dans des situations confortables et se pris même à rêver d'une nouvelle vie de château, bien que pour cela, il aurait encore des centaines de larcins à réaliser... Il vivait en nomade, de ville en ville, Malgré cela, il n'oubliait pas ce fameux Kendahl, ce prétentieux qui l'avait ridiculiser, et dans chaque ville qu'il visitait il espérait le croiser...
Un jour qu'il allait simplement réaliser une énième fois son jeu de charme, il passa devant une somptueuse maison, semblable à celle de son enfance. Il ne sut alors décrire ce qui s'empara de lui à ce moment, une poussé d'excitation et de défie et sans même y réfléchir, il y pénétra, pensant pouvoir abuser, comme habituellement, du propriétaire... Coup de chance, c'était une propriétaire et elle ne tardera pas à être folle de Keiki et seulement 2 semaines après, il vida la maison de tout objet de valeur, de chaque objet pouvant être transportable et, à en mesurer le poids de son sac, il avait empoché une somme frôlant les 100,000 d’or... Malheureusement, si il avait fait un peu plus attention à l'écriteau de la maison qu'il venait de cambrioler, il aurait put remarquer que c'était celle d'un Jônin, et alors qu'il reposait tranquillement dans son hôtel il vit débarquer une quinzaines armée jusqu'au dents prêt à l'arrêter... Ce fut alors la première fois qu'il utilisa l'Origami Kôshin et, avec un minimum de réussite, il réussi à s'échapper... Sans perdre de temps, il décampa et prix secrètement la première charrette disponible...
Conscient de sa chance, il comptait se calmer sur ses fréquences de larcins, cependant, il n'en eut pas le temps, car à peine eut-il le temps d'arriver dans la prochaine ville qu'il tomba sur... Sa photo, il mit quelque seconde à réaliser qu'il avait désormais sa tête mise à prix, ainsi, il valait 8 Millions ? Pour un simple vol ? Et puis c'était quoi se pseudo ? L'aristocrate rose ? A la fois horrifié et fier d'être vu par tous, il se terra dans hôtel et le lendemain, il prit le premier convoi pour une nouvelle ville...
Cette fois encore, lorsqu'il posa les pieds sur cette ville, il fut totalement décontenancé. Et pour cause, la ville où il se trouvait actuellement n'était autre que sa ville natale. Cette fois-ci, ce ne fut ni l'adrénaline, il la fierté qui emplit son esprit, mais la colère, la colère envers ses habitants qui lui avait volé son statut de petit prince, et, en une nuit de folie, il entra dans chaque maison,et déroba tout ce qu'il pouvait, usant bien souvent de la force, il vola tout ce qu'il pouvait, jugeant reprendre ce qui lui était dut... Le lendemain, il quitta la ville.
Alors qu'il faisait l'inventaire de son énorme larcin de la nuit précédente, il tomba sur une boîte circulaire en or {La raison pour laquelle il l'avait volée} pourtant, lorsqu'il l'a secouait, elle émettait un son étrange, comme si quelque chose et était. Avide, il ouvrit la boîte et découvrit... Un vulgaire parchemin raiton, il était moche en plus. Résigné à apprendre ces techniques, il le jeta au fond de la pièce ou il se trouvait. Ce n'est que la nuit suivante qu'il trouva utilité au parchemin, Il découvrit très vite que celui-ci n'était ordinaire, désormais, il avait l'étrange pouvoir d’utilisé les techniques raiton (toutes).


Arc IV : Kendhal, une revanche tant attendu...

Désormais connu des services et des habitants de Iwa, «l'aristocrate rose» inspirait la terreur sur chacun de ses passages, finit pour lui le petit jeu des larcins. Pourtant il n'en souffrait pas, il avait amassé un butin qui lui permettait de vivre pour quelques mois et ensuite il aviserait. De nombreuses années c'était écoulés depuis sa mise à pris, 8 pour être précis et si mes calculs sont bons, il allait bientôt fêter ses 25 ans. Cependant,Iwa lui semblait terne et à chaque escale qu'il faisait, il était obligé de se cacher pour ne pas se retrouver avec une horde de chasseurs de primes aux fesses, aussi, il prit la décision de quitter Iwa. Direction Suna, là, il pourrait vire plus tranquillement.
La première fois qu'il foula les terres de Suna, il put enfin parader dans les rues sans voir les habitants crier, apparemment sa tête n'était très connue ici et il s'en réjouissait, quel plaisir de pouvoir montrer son visage !
Visage... Il y en avait un qu'il n'avait jamais oublie, celui de se fameux Kendhal, celui ayant une beauté rivalisant avec la sienne et malgré qu'il avait quitter North Blue, il n'avait pas perdue la dent qu'il avait contre cet homme... Mais, il ne s'attendait certainement pas à le trouver là ou il se dirigeait ce jour-ci... Il était en haut d’une charette qui le conduisant dans la ville principale de Suna.
Ce jour-ci, il remarqua le quartier des Juunin installé sur la plus haute colline, il n'avait jamais été aussi prêt du danger, mais cela ne le gênait en aucun cas, à contrario, il sentait une pointe de défi, il avait presque envie d'aller les provoquer. Mais alors qu'il remplissait ses réserves de nourritures, il ne put le louper, grand et élance, il avait une chevelure rose bonbon et arborait un costume de Jôni,. Figer par sa stupeur, Keiki le vit retourner dans l'imposant bâtiment blanc frappé du sigle de Suna. Son sang ne fit qu'un tour, il déposa son sac plein de nourriture et se dirigea droit vers le QG...
Ce fut alors une véritable tornade, dans une sorte de folie meurtrière, Keiki se débarrassa rapidement des malheureux Chuunin, très vite la base fut en état d'alerte, mais l'aristocrate restait implacable, seul l'atteinte de son objectif aurait put l'arrêter. Mon tant de plus en plus haut dans la base, il atteint enfin le bureau du capitaine qu'il fit voler en éclat et enfin il put se retrouver face à face, avec cet homme qu'il avait tant hait, simplement parce qu'il avait la même couleur de cheveux que lui...
Contrairement à ce que l'on pourrait croire, Kendhal souriait, il proposa d'aller régler leur différent sur la colline et ce fut ce que les deux rivaux firent. Kendhal semblait trouver l'affrontement idiot, ce qu'il était en somme, mais devant l'instance colérique de Keiki il accepta de l'affronter, prétextant que malgré une prime de 8 millions, il n'aurait jamais le niveau d'un Jônin...
13 années rage furent alors expulsées violemment de l'aristocrate que se battit comme un beau diable dans un affrontement titanesque, les coups étaient violents de part et d'autre et pouvait tuer à n'importe qu'elle moment. Malgré les capacités évidentes au combat de Keiki, il tomba à sol et se retrouva entre à la merci de son adversaire, qui, dans un excès de grâce il laissa la vie sauve...
Pourtant l'aristocrate ne le vit pas de cet oeil là, et aussitôt que son ennemie eut le dos tourné, il lui effectua sa technique la plus puissance de plein fouet et le résultat fut prévisible... La mort.
Après cet acte, Keiki n'eut aucuns scrupules, il avait simplement éliminé un rival... Pourtant le meurtre d'un Jônin lui coûta très cher, Keiki devint très recherché et sa mise à prix s'envola à 95 Millions !
Conscient qu'il ne pourrait plus sortir sans avoir les chasseurs de primes aux fesses, il partie en direction de Kumo, où il demanda à être intégré dans une école pour Juunin... Enlevant ainsi la prime qui planait sur sa tête et pouvant montrer son visage gracieux à tous... Aujourd'hui, il à mit en place un nouveau but : Celui de distinguer les gens par critère de beauté, il rêve d'une réforme au gouvernement, privilégiant les personnes à grande beauté...

Spécialisation: Ninjutsu, Genjutsu, Taijutsu etc...: Ninjutsu

Affinité: Fuuton

Seconde affinité: Doton

Techniques:

Doton :

Doton Kekkai Doru Domu
Un dôme de terre se forme autour de/des ennemis pour les y enfermer. Une fois à l’intérieur, le dôme absorbe le chakra des prisonniers pour le donner à l’utilisateur de la technique. Si le dôme est attaqué de l’intérieur, il se reforme immédiatement… Une attaque puissante est donc nécessaire pour briser ce jutsu.

Doton Doryuu Heki
Le ninja crache de la boue créée avec son propre chakra à ses pieds. Cette boue prendra alors la forme d’un gigantesque mur de terre protégeant l’utilisateur des plus puissantes attaques. D’ailleurs l’utilisateur a deux option, se percher sur le mur, ou se cacher derrière.

Doton Yomi Numa
Ce jutsu transforme le sol sous l’ennemi en un véritable marécage, empêchant ainsi l’adversaire de s’échapper. Plus le chakra utilisé est important et plus se marécage sera grand.

Doton - Doryuudan [Le Souffle du Dragon de Terre]
Cette technique consiste à faire apparaitre à ses cotés la tête d'un dragon de terre qui fera pleuvoir la destruction sur vos opposants, cette technique est une des plus destructrice du répertoire Doton.




Fuuton :

Fuuton, Mugen Saijin Daitoppa
Cette technique est aussi un jutsu dévastateur qui ne fait pas dans le détail, l'utilisateur concentre beaucoup de chakra dans une certaine zone et le transforme en élément fuuton qu'il fait tournoyer très rapidement, cela détruit tout sur une zone d'environ soixante mètre.

Fuuton, KamiKaze
Cette technique dévastatrice permet de créer plusieurs tornades qui tournent en rond jusqu'à ce qu'elles s'unissent pour faire une gigantesque tornade. Echapper à cette technique relève du très difficile.

Fuuton - Juhareppushô
ette technique permet de créer trois lames de vent. Ces trois lames peuvent être comparé aux griffes d'une bête, déchiquetant vos adversaires. Elles foncent alors sur l'ennemi et le percute. Cette technique peut être réaliser avec les mains mais également avec une arme avec une arme.

Fuuton - Reppushou [Tourbillon de Vent Tranchant]
Cette technique permet de créer une grande onde faite à partir de vent. Quand l'utilisateur joint ses deux mains un puissant rayon se créer et percute violemment l'ennemi, causant de lourd dégâts. L'avantage de cette technique est sa puissance, le vent crée est d'une telle intensité que vous pouvez non seulement repousser toutes armes de jet venant dans votre direction qu'attaquez votre adversaire.


HRP:
Votre Prénom ? Sylvain
Votre Age ? 15
Comment avez-vous connu ce forum ? En cherchant sur google "Naruto rpg"
Comment le trouvez vous ? Bien.
Autres commentaires ? Hum, j'ai hâte de commencer à rp avec vous.

PS : Hum j'ai un autre compte naruto dans un autre rpg donc si vous vous confirmation que c'est bien moi dans l'autre site dite le moi je me connecterai et vous renverrez " Normal, voila ". Mp moi pour que je vous disent le site ^^.


Dernière édition par Keiki Nabeshina le Lun 13 Déc - 10:20, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Nagato Yagami
Garde rapproché de l'Hokage
Garde rapproché de l'Hokage
avatar


Fiche ninja
Rang: A
Nindô: Ma vie pour Konoha

MessageSujet: Re: ~Keiki Nabeshina {Loading 100%}   Dim 12 Déc - 21:18

Bienvenue!!
Très bonne présentation, histoire très interessante, bref parfait!
Je valide! Bon rp parmis nous :)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
~Keiki Nabeshina {Loading 100%}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Cassie Appelton, litlle blondy woman ! LOADING. (délais par Lipton)
» Erreur de script à l'écran titre
» Modèle du Répertoire
» Heather, où la fille à la personnalité trop compliquée. |Loading.]
» Elio Da Valle [loading...100%]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto le RPG :: Archives-
Sauter vers: